Il était une fois le karaté

L’histoire du karaté shotokan

L’histoire du karaté est importante à connaître pour savoir ce qu’il représente, s’imprégner de ses valeurs et devenir karatéka. C’est ce que je te propose de découvrir ici.

Il est assez difficile de définir ses origines qui font l’objet de multiples théories. Certains affirment qu’il est né au Japon, d’autres en Chine, et on raconte également qu’il aurait été inventé par un moine Indien… Pas simple, non ?

En effet on peut lire ici et là que Gichin Funakoshi est le fondateur du karaté, ailleurs on lira que c’est Kenwa Mabuni qui l’a inventé, mais on parle aussi de Sokon Matsumura, Chojun Miyagi, Anko Itosu, etc….

STOP STOP STOP !

Alors retiens simplement que le karaté est inspiré de plusieurs cultures et peuples asiatiques et que ses maîtres l’ont développé principalement au Japon.

Histoire du karaté shotokan

Le karaté shotokan est un art martial

Cela signifie qu’il enseigne la maîtrise de soi. Autant pour éviter le combat quand cela est possible, que pour y faire face le cas échéant. Sa doctrine voudrait donc qu’il n’y ait pas d’attaque de la part du karatéka, mais qu’il réponde par une défense suivie d’une attaque. Il est enseigné par un maître qu’on appelle senseï.

Pour les enfants la pratique du karaté est une grande vertue puisqu’en apprennant les techniques de combat et les mouvements des nombreux katas, l’élève va progressivement développer sa mémoire, sa concentration et la synchronisation.

Pratique du karaté

3 disciplines permettent de maîtriser les différentes techniques de combat :

  • Le kihon : il regroupe toutes les techniques d’attaque et de de blocage. Le senseï montre un mouvement aux élèves, et ces derniers le répètent seuls, ou en groupe. Cette discipline prépare donc le karatéka à la suivante.
  • Le kumite : le karatéka met ici en application les techniques du Kihon face à un adversaire. C’est donc le combat.
  • Le kata : simulation de combat contre un ou plusieurs adversaires virtuels où tous les gestes sont exécutés avec l’état d’esprit d’un réel combat. Le kata repose sur la répétition pour atteindre la perfection des mouvements.

Les entrainements de karaté proposés par ton senseï peuvent donc réunir ces 3 disciplines.

Grâce aux techniques enseignées, le karatéka pourra progressivement monter en grade. Ces différents niveaux sont classés par couleur de ceinture, comme pour les vidéos que tu peux retrouver sur la page des tutos de karaté : blanche, jaune, orange, bleu, vert, marron et noir. Les grands maîtres peuvent même avoir la ceinture rouge !

Aussi, pour pratiquer ton sport préféré tu auras besoin d’un équipement, le principal étant bien entendu le kimono et la ceinture. Si cela pourrait suffire pour t’entraîner aux katas, je te recommande vivement de t’équiper de quelques protections pour l’entraînement des combats : protège-dents, mitaines, plastron ou protège-poitrine, coquille, protège-tibias et protège-pieds. Pour les plus petits, le port du casque est conseillé.

Tu peux trouver tous ces accessoires dans les grands magasins de sport, mais aussi sur le site de budofight-shop.com.

Le karaté se pratique en club. En France, il y en a près de 5 000. Selon la Fédération Française de Karaté (FFK), la France est même la première nation mondiale en termes de licenciés.

Combattre en compétition

Avec ta licence tu peux participer aux nombreuses compétitions de karaté, tant en kumité qu’en kata. Qui sait, comme moi et beaucoup d’autres champions français, tu pourrais atteindre un jour le haut niveau et combattre sur les tatamis des championnats de France !

Bien-sûr le karaté shotokan se pratique aussi dans le monde entier. Les championnats d’Europe ont lieu tous les ans, et les championnats du monde sont organisés tous les 2 ans. Mais il aura fallu attendre Tokyo 2020 pour que le karaté apparaisse enfin aux Jeux Olympiques. Et l’histoire veut que sa première olympiade se déroule au Japon, le pays où s’est développé le karaté.

D’ailleurs, tu pourras trouver des informations intéressantes sur les karatékas sélectionnés en Équipe de France pour participer aux prochaines grandes compétitions sur la page Allez les Bleus du site.

 

Le karaté, bien plus qu’un sport de combat

Mais le karaté c’est bien plus qu’un sport de combat : c’est un art de vivre. Car en devenant karatéka, tu tends à un devenir un homme ou une femme respectable. Le senseï te montrera la voie pour prendre confiance en toi, gérer ton instinct de violence, ou pour savoir appréhender une situation conflictuelle tout en t’apportant des valeurs comme le courage, le respect, et la tolérance par exemple. C’est d’ailleurs grâce à cet art martial recommandé par les médecins que certains malades parviennent à surmonter des épreuves et entretiennent l’envie de se battre.

Passons à l'entraînement !

Pour être informé(e) des nouveaux stages,

inscris ton e-mail

juste en dessous.